Calendrier
Météo

Origine

L'origine du nom de Touvérac remonterait à un nom de personne gallo-romain Tavarius, issu du gaulois tava signifiant « tranquille », auquel est apposé le suffixe -acum, ce qui correspondrait à Tavariacum, « domaine de Tavarius »

Localisation

Touvérac est une commune du Sud Charente, située juste à côté de Baignes-Sainte-Radegonde, dont elle occupe même une petite partie orientale du bourg.

Hameaux et lieux-dits

La commune n'a pas de véritable bourg, et le lieu-dit le Bourg ne comporte que l'église. L'habitat est très dispersé, et les hameaux sont nombreux : la Lande, le Pruneau, le Château, chez Brilhouet où est située la mairie, chez Auban, la Grolle et Bois Vert sur la route nationale 10, le château  Saint-Bernard de l'autre côté, etc.

GEOLOGIE ET RELIEF

Une grande partie de la commune est occupée par un terrain issu d'une zone importante de dépôts du Tertiaire, composé d'argile blanche ou brune, de sable et galets. Ce sont les terres pauvres (sol et eaux oligotrophes) et localement acides, souvent boisées ou très ravinées sur les pentes en bordure de plan d'eau.

Ces landes ont été exploitées par des carrières d'argile blanche :kaolin, aujourd'hui abandonnées et remplies d'une eau turquoise qui fait la joie des randonneurs (pour un certain temps, car avec le temps et l'eutrophisation des plans d'eau, cette couleur disparaitra peu à peu ; un seul des 4 plans d'eau est encore vraiment bleu).

Le relief de la commune est celui de bas plateaux faiblement ondulés, et le relief est plus prononcé et plus élevé dans la partie sud. Le point culminant est à une altitude de 152 m, situé sur la route de Brossac, à Baguilan. Le point le plus bas est à 68 m, situé le long du Pharaon près du bourg de Baignes. Le bourg de Touvérac, niché dans une vallée, est à 90 m d'altitude.

Végétation

Une grande partie de la commune est occupée par la Double, appelée forêt de Chaux ou Petit Angoumois dans la partie charentaise, qui couvre une grande partie des cantons de Brossac et Baignes. Elle correspond au sol siliceux et acide (voir Géologie), et elle est boisée en pins maritimes, châtaigniers, chênes (rouvres, pédonculés, tauzins), et bruyère.

Hydrographie

La commune est sur la ligne de partage des eaux entre la Charente au nord-ouest avec le bassin de la Seugne et celui de la Gironde au sud-est. En effet, c'est le Lary qui fait la limite orientale de la commune, tout près de sa source, et qui se jette dans l'Isle. Le Lary s'appelle Larit près de sa source.

Le Pharaon, affluent de la Seugne qui passe à Jonzac et sous-affluent de la Charente sert de limite occidentale à la commune avant de traverser Baignes. Il s'appelle ruisseau de la Grolle en amont et prend sa source dans un petit étang. Un petit affluent du Pharaon passe au bourg.

Le Tâtre, affluent du Trèfle qui se jette dans la Seugne et coule vers l'ouest, prend sa source sur la limite communale avec Le Tâtre et longe cette limite au nord-est.

La commune comporte aussi de nombreux étangs, artificiels ou naturels. La plupart, situés au sud-est du bourg, sont d'anciennes carrières.

Climat

Comme dans les trois quarts sud et ouest du département, le climat est océanique aquitain.


Date de création : 18/08/2017 14:15
Catégorie : -
Page lue 1524 fois

Contact
Mentions légales

Ce site est hébergé par :
Ikoula
175/177 rue d'aguesseau, 92100 Boulogne-Billancourt
Contact : 01 84 01 02 50 ou par mail à ikoula@ikoula.com